Laurent CIPRIANI – Along the road

du 9 mars au 25 avril 2017

Vernissage le jeudi 9 mars 2017 à 18h30, en présence de l’artiste

Along the road : on the sidelines of the Tour de France

 » Mr. Cipriani does not really consider his series to be about the Tour de France, or its supporters.
Last year was the 100th anniversary of the race, and he wanted to take a portrait of France that conveyed a particular point in time. He likens his project to a series of pictures taken by the photographer Paul Fusco when he rode the train bearing the body of Robert F. Kennedy to Washington from New York in 1968 and turned his camera on the crowds that gathered to watch it pass. « 

In New York Times –‐ Lens blog, « On the Sidelines of the Tour de France », July 2014

J’ai fait cette photo pendant le tour de France 2013. C’était la troisième fois que je suivais le tour pour l’agence AP, à l’arrière d’une moto. La première, j’avais été frappé par le monde dans la rue : des supporters, mais aussi des curieux qui sortent de chez eux juste pour voir. Personne ne faisait attention à moi, les gens étaient concentrés sur le tour. Ce monsieur est mystérieux, je ne sais pas ce qu’il regarde…
J’ai l’impression d’avoir saisi un moment suspendu.

Laurent Cipriani, in 6 Mois –‐ Les dessous de l’image, « Un moment suspendu », Juin 2014

____________________________________________________________________________________

Manifestation associée :

à l’ Enssib  :
Sur mes terres – Photographies de Robert Abraham

Dans cette série, la relation de Robert Abraham au paysage est singulière : toutes ces prises de vues ont été réalisées lors de périples, la plupart du temps en solitaire, dédiés initialement au sport : vélo, randonnée pédestre ou course à pieds. Ainsi certaines images proviennent d’un tour de France à vélo qu’il a effectué en solo il y a quelques années. Marathonien, il est coutumier de l’effort intense et prolongé. Il y puise une concentration particulière qui, selon lui, le conduit à une perception accrue des formes du paysage, des rythmes, des lignes et des couleurs…
À propos du titre de la série : les images sont puisées, pour la plupart, aux parcours familiers de ses terrains d’entraînement favoris, aussi éprouve-t‐il une proximité affective très forte avec ces lieux.

Ingénieur en physico-chimie à l’université Claude Bernard Lyon 1 pendant 25 années
et retraité depuis 5 ans, Robert Abraham pratique la photo depuis longtemps aussi bien en noir et blanc qu’en couleurs ; le paysage, au sens large, reste son territoire de prédilection.